Cam-girls, nudeuses et fans ami-amoureux

Décryptage de cet univers méconnu dont les secrets restent bien gardés et des Sexualités 2.0 qu'il a largement contribué à faire émerger. Xcams Media vous propose un éclairage sur cette petite révolution silencieuse qui, lentement, modifie en profondeur les relations sociales des générations connectées.

Ce phénomène a une vingtaine d'années mais, après une brève période au cours de laquelle il a joui d'une popularité éclair, il est longtemps resté confidentiel. On peut, en effet, attribuer l'invention du camming, sous sa forme contemporaine, à une étudiante américaine en informatique, Jennifer Ringley, qui a commencé à s'exhiber devant sa webcam au printemps 1996 sur son site "JenniCam.com".

Il faut attendre une petite dizaine d'années après la fermeture du site JenniCam (fin décembre 2003) pour voir ressurgir les cams sexuelles sur le devant de la scène médiatique. accessible au grand public, et notamment dans les médias digitaux généralistes.

  • Comment expliquer le succès fulgurant du camming et sa démocratisation après plusieurs années passées à évoluer dans l'ombre ?
  • Qu'est ce qui caractérise ces nouvelles formes de sexualité 2.0 ?
  • De quelle manière le camming favorise t-il le développement de relations parasociales et en quoi sont-elles singulières ?
  • Qui sont les camgirls, les nudeuses, les fans ?
  • Quel avenir pour le camming et les sites de fans par abonnement ?

Ce sont autant de questions auxquelles Xcams Media va tâcher de répondre pour vous permettre d'y voir plus clair sur le sujet, que l'on peut désormais qualifier de phénomène de société.

Infographie de l'étude IFOP sur l'évolution du Topless en France, réalisée pour Xcams Media

Le Baromètre de nos Rapports à la Sexualité - Nos Études IFOP

Parce qu'il nous semble intéressant de pouvoir voir et comprendre comment évoluent nos rapports à la sexualité, à la séduction et à notre corps au cours du temps, Xcams Media prend la température pour vous.

Cela étant difficilement réalisable sans un instrument de mesure adapté, Xcams Media a fait appel aux services de l'IFOP, dont l'expertise en matière d'enquêtes d'opinion est reconnue. Son Pôle "Genre, sexualités et santé sexuelle" est justement spécialisé dans cette thématique, ce qui nous assure de pouvoir vous faire bénéficier de son analyse et de son point de vue éclairé.

Le Baromètre du Topless à la Plage et dans les Lieux Publics - Étude IFOP pour Xcams Media - 26/08/2021

Intitulée "Topless, Summer Body & Body Shaming: quand les diktats esthétiques et la pression sexuelle empêchent les femmes de se dénuder en été", cette étude IFOP réalisée pour Xcams Media a été publiée le 26 août 2021, à l'occasion de la Journée Mondiale du Topless. L'enquête a été conduite en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 1 510 femmes françaises âgées de plus de 18 ans, les 7 et 8 juillet 2021, par questionnaire auto-administré.

Quels sont les principaux enseignements que l'on peut tirer de cette étude sur l'état actuel du Topless en France ?

  • Net recul de la pratique du Topless : seules 19% des femmes françaises se font bronzer seins nus sur la plage, contre 34% en 2009, soit près du double il y a 12 ans plus tôt (Étude Ifop réalisée pour TENA par téléphone du 24 au 28 avril 2009 auprès d’un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Données sur les femmes âgées de 18 à 50 ans.)
  • Le Niveau Socio-Culturel et l'Apparence Physique Caractérisent Nettement le Profil des Femmes s'Exposant Seins Nus : parmi les femmes interrogées qui se disent à l'aise avec le monokini et qui ont bronzé seins nus au moins une fois au cours des 3 dernières années, celles qui se trouvent très jolies, satisfaites de leur corps ou ayant un indice de masse corporel dans la moyenne sont largement majoritaires. Et il en va de même pour les femmes ayant un niveau socio-culturel élevé, cadres et diplômées du supérieur (d'un 2ème cycle à minima) sont beaucoup plus nombreuses à découvrir leur poitrine dans un lieu dédié à la baignage ou au bronzage.
  • Le danger lié à l'exposition au soleil largement en tête des raisons de renoncer au Topless : 53% des femmes interrogées
  • Un renoncement dont le motif principal diffère selon la tranche d'âge : sanitaire pour les plus de 50 ans, sécuritaire pour les moins de 25 ans
  • Près d'une femme sur deux appréhende de faire l'objet de remarques déplacées sur tout ou partie de leur corps lorsqu'elles sont à la plage. Elles redoutent notamment les critiques prenant pour cible leur ventre (35% des femmes interrogées), leurs fesses (26%) et leur poitrine (25%), 3 attributs physiques associés au culte du corps parfait qui idéalise la minceur (et en particulier le ventre plat), ce fameux "Summer Body" responsable de tant de complexes chez les femmes.

Chaque année, l'approche de la saison estivale se charge de nous administrer une piqûre de rappel concernant ces oppressants diktats esthétiques qui privent les femmes de leur liberté de se dénuder dans l'espace public, et notamment de s'y afficher seins nus. À la vue, même furtive, du moindre téton qui s'autorise à prendre l'air, les femmes ont droit à un oppressant ballet de regards indignés et réprobateurs quand on ne crie pas carément au scandale en requérant l'intervention expresse des forces de l'ordre (public ? moral ?).

À ce sujet, ces donneurs d'alerte, qui pensent certainement oeuvrer pour le bien de la société, gagneraient en crédibilité s'ils se renseignaient un minimum sur ce que dit la loi en 2021 (pas celle du siècle dernier). Ils y découvriraient (avec effroi ?) que la loi n'interdit en rien d'être seins nus sur la plage ou dans un parc. L'incident qui s'est produit le 20 août sur la plage de Sainte-Marie-la-Mer aura au moins permis de le rappeler (deux gendarmes ont demandé à plusieurs femmes, en train de bronzer seins nus sur la plage, de couvrir leur poitrine - la Gendarmerie Nationale a présenté ses excuses sur Twitter quelques jours plus tard, via son porte-parole)

À propos de Xcams Media

L'Actualité du Camming et des Sexualités 2.0 Décryptée

Xcams Media se présente comme un média digital spécialisé pouvant s'apparenter à un observatoire de l'évolution et de l'actualité des sexualités 2.0, qui se sont notamment développées via les services de webcam en ligne.

Soutenu par un acteur historique majeur du live camming en Europe (le réseau Xcams / Xmodels), Xcams Media s'attache à décrypter ces nouvelles formes de sexualité dont l'usage s'est démocratisé et qui sont de plus en plus admises comme étant de réelles alternatives aux pratiques sexuelles traditionnelles.

La ligne éditoriale de Xcams Media se caractérise par une liberté de ton, une ouverture d'esprit, une diversité des points de vue, des sensibilités et des expériences, une absence de jugement ainsi qu'une volonté assumée de proposer des sujets adaptés aux différents types de publics concernés (tant aux modèles et aux prestataires de services qu'aux utilisateurs (débutants, initiés ou avertis) et aux consommateurs (occasionnels, réguliers ou boulimiques).

Xcams Media souhaite défendre l'idée que ces nouvelles formes de sexualité peuvent être considérées comme une source de progrès et non réduites à une forme de déviance ou à des dérives dont l'impact serait nécessairement et systématiquement négatif pour la société. La valorisation des actions d'information, de prévention et d'éducation est au cœur des orientations qui dicteront la ligne éditoriale de Xcams Media.

Les articles publiés prendront différentes formes selon leur destination :

  • Information : actualités, études statistiques, décryptages...
  • Prévention : guides, cas pratiques, questions/réponses...
  • Éducation : dossiers, tutoriels, conseils...
  • Images, illustrations, vidéos voire créations audio viendront régulièrement enrichir et dynamiser l'écrit.
  • Enfin, des auteurs aux profils variés, impliqués ou concernés, seront, aussi souvent que possible, invités à contribuer sous forme d'articles, de témoignages, d'interviews ou de créations artistiques (dessins, illustrations, objets sonores...) au contenu de Xcams Media.

Vous souhaitez nous contacter ?

Que ce soit pour nous proposer un partenariat, vous renseigner ou nous soumettre une idée, n'hésitez pas à nous en faire part et nous vous répondrons aussi rapidement que possible.

Envoyez nous un Email